Beignon

Beignon est, semble-t-il, un démembrement de la paroisse primitive de Guer. Le pays de Beignon était surnommé autrefois Transylvanie (en breton Poutrecoët).  Le nom de Porhoët est issu de ce nom.

Bicloën (Beignon) est mentionné dans le cartulaire de Redon : “In pago Trans Silvam, in plebe nuncupante Bicloën” (page 83). En 869, le roi Salomon réside dans le “plou” de Bicloën. Bro-erech (Beignon) appartient au diocèse d’Aleth, l’actuel Saint-Malo, et à l’archidiaconé de Porhoët. Il se subdivise ensuite au XIème siècle en deux doyennés, celui de Beignon et de Lanouée. 

Un manoir épiscopal existe dès le XIème siècle à Beignon (la baronnie de Beignon). C’était une baronnie unie à l’évêché de Saint-Malo. Beignon est érigé en commune du canton de Campénéac et du district de Ploërmel en 1790. Beignon passe dans le canton de Guer en 1800 et dans le diocèse de Vannes en 1801. Le territoire de Saint-Malo-de-Beignon fait partie de Beignon entre 1808 et 1813.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *