Tréhorenteuc – L’église

L’église Sainte-Onenne (XVII-XVIIIème siècle). Elle est pillée, ruinée au moment de la Révolution, puis restaurée au XIXème siècle et en 1942-1962 par l’abbé Henri Gillard, recteur de Tréhorenteuc. Les vitraux de l’église retrace la vie de sainte Onenne. Le culte y est d’abord assuré par un ermite puis par le moine de Gaël et enfin par un moine de Paimpont. L’église abritait jusqu’en 1814 le tombeau de Onenna. La bannière de procession date de 1606. Au cœur de cette église, les légendes arthuriennes, celtiques et catholiques se côtoient. Un vitrail, daté du XXème siècle, évoque sainte Onenne avec ses oies. Un vitrail évoque la légende chrétienne de Saint-Graal. D’où son nom de “Temple de Graal” ou “Sanctuaire de Graal”. Le mosaïque, situé au fond de l’église, date de 1955 et figure la légende du cerf blanc au collier d’or. La station de chemin de croix, oeuvre du peintre Karl Reizabech et de l’ébéniste Peter Wisdorf, date du XXème siècle. Les tableaux intitulés “Le Val Sans-Retour” et “La Fontaine de Barenton”, oeuvres de Karl Reizabech, datent du XXème siècle.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *